Ma relation privilégiée avec Mister Paul !

Aujourd’hui, j’ai envie de vous raconter ma relation toute privilégiée avec mon compagnon, mon « maître d’armes », je nomme Pôle Emploi, que je surnomme bien affectueusement Mister Paul. Ce billet, ne sera que mon constat, et apportera mon point de vue peut-être sur une solution ou en tout cas, mon utopie !

Mister Paul  et moi, avons déjà passé quelques mois à nous côtoyer ! Des fois nous nous aimons, nous nous adorons, des fois, nous nous ignorons totalement… En fait, en 24 mois d’inscription, j’ai eu à me déplacer 4, 5 peut-être 6 fois dans ses bureaux. Durant ces 24 mois, j’ai eu à faire à 3 conseillers différents.

Notre première rencontre, armée de mon curriculum vitae et d’une lettre de motivation type, je suis repartie bien déçue. La personne qui m’avait reçu m’a répondu : « Non, je ne suis que là pour mettre à jour votre dossier. Pour un conseil, veuillez téléphoner à la plateforme automatique, pour prendre un rdv ! »

Ce que je fis, bien disciplinée comme je peux l’être. 3 semaines après mon appel, j’ai eu le droit à un mail pour un rendez-vous, 4 semaines plus tard… Donc, se sont passées 7 semaines entre mon inscription et le premier rendez-vous avec un conseiller !

Chaque fois que je rencontre quelqu’un, les mêmes questions :

  • Est-ce que mon CV est bon ?
  • Ma demande correspond au marché ?
  • Pouvez-vous m’aider ?

Mister Paul m’a dit clairement ne plus avoir d’outil à me proposer pour m’aider. Et le dernier rendez-vous, c’est moi qui l’ai demandé rendez-vous, courant janvier. Mi ou fin décembre, je reçois un mail pour me dire que mon conseiller change, ENCORE !  (je n’ai changé que 3 fois de conseiller !) Alors, moi qui suis très « friante » de la relation humaine, j’ai profité de ce changement pour me dire « super ! ben ! Je vais le rencontrer mon nouveau Mister Paul ! Peut-être aura-t-il quelque chose de nouveau à me proposer… J’arrive à mes fins de droits bientôt ! Il est là pour ça, tout de même … »

J’arrive au rendez-vous… Première réaction de la part de Mister Paul :  « Vous avez tenu à me rencontrer, c’est pour ? »

Ma petite manie dans ma vie privée, est de répondre à une question par une réponse qui vole aussi haut que la question ! Sauf que là, j’étais tout de même face à mon conseiller Mister Paul ! J’ai été polie et bien élevée… Donc, au lieu du « A défaut de travailler, je compte te faire bosser« , j’ai répondu que « je suis actuellement à la recherche, mais que je ne trouve pas. Pouvez-vous m’aider ? Me conseiller ?« . (Je précise, c’était début janvier, et j’étais encore dans la psychologie du « chômeur désespéré », donc en position de faiblesse !)

Nous sommes aujourd’hui le 20 mars, et je n’ai jamais eu de nouvelle de ce monsieur. Mieux encore, il y a 10 ou 15 jours, je lui ai fait parvenir un mail, copie à Stephany qui s’occupe de moi à l’agence de recrutement. Lorsqu’on est dans ma situation (presque en fin de droit) il existe des aides pour les employeurs. Mais, je ne sais pas de quel ordre, « ni quoi ni qu’est-ce ». Alors, je demande ! J’ai un conseiller Mister Paul,  tout de même ! Et puis, ça peut aider un employeur à me choisir, à compétences égales ! Non ?

Réponse de Mister Paul : « je n’ai pas le temps, mais vous trouverez ci-joint plaquette d’informations« . Et oui…

Quelque chose déconne dans notre système actuel !

Ce matin, dans mes commentaires sur Facebook, j’ai un « recruteur d’agence intérim » qui me disait qu’il a des offres qui ne reçoivent aucune candidature !

Voilà, nous arrivons au constat :

  • Des offres sans candidature
  • Des candidatures sans offre

La conclusion : des postes non occupés faute de compétences requises, et des candidats en mal de travail, car pas d’offre pour eux.

Que se passe-t-il chez Mister Paul ?

  • Pourquoi ne donnons-nous pas les moyens aux conseillers pour des offres de formation ?
  • Pourquoi ne donnons-nous pas les moyens aux conseillers pour faire un véritable suivi de leurs portefeuille candidat ?

Je n’aurai pas été réticente à l’idée de devoir prendre 2 heures avec mon conseiller, pour mettre à plat mon curriculum vitae, ma lettre de motivation « type » (même si elle est adaptée à chaque fois pour le poste où je postule). Faire un récap. hebdomadaire ou tous les 15 jours des candidatures qui ont été faites. Un bilan et un vrai suivi !

Du coup, maintenant, la question que je me pose aussi, c’est « à quoi sert Mister Paul » ?

Durant tous ces mois, savez-vous que personne ne m’a demandé si je postulais ? Et si en fait, j’étais bien celle que je dis ne pas être ! C’est à dire, celle qui est tranquillement devant sa télévision, paquet de chips et coca, entrain de regarder Santa Barbara ?

Ha mince, bien joué ! J’ai été démasqué ! Santa Barbara est une série des années 80 ou 90 je crois…  Bon, bref… Je te parlais donc de ma relation avec Mister Paul… Tu l’auras compris, c’est une relation platonique ! Nous sommes voué à la rupture ! Et le plus tôt, sera le mieux !

Les services que proposent Mister Paul seraient bons, mais il faut plus de moyens ! Des gens compétents aux outils qu’ils doivent proposer, aussi. Leur permettre un véritable suivi des candidats !

Nous sommes en période électorale, je crois bien ! Personne ne parle des moyens à mettre en oeuvre pour aider les demandeurs d’emploi !

Et là, je vous parle de ma situation, qui est celle plus ou moins de 10% de français. Et les employeurs, j’en ai déjà entendu se plaindre des services de Mister Paul ! Quelque chose défaille… Faut-il privatiser Mister Paul ? Je ne pense pas. Je pense simplement qu’il faille révolutionner le système.

Pendant 6 mois, on ne garde en route que la partie « déclaration des droits » et les « paiements ». Pour le demandeur d’emploi je peux vous dire que « l’absence de conseiller » ne lui manquera malheureusement pas trop !

6 mois pour former des nouveaux conseillers en plus, former les anciens aux outils. Mettre un véritable service entre employeurs et candidats. Travailler également en corrélation avec les cabinets de recrutements, par exemple !

Faire un bilan ou une analyse du marché. Savoir exactement quels sont les compétences présentent parmi les candidats. Bilan et analyse du marché des postes proposées, recherchés. Et trouver le moyen de rétablir l’équilibre entre l’offre et la demande…

Et si Pôle Emploi était un investissement plutôt qu’une charge ?

Bien à toi,

Sandrine dite LaPtiteAlsacienne

 

Publicité

Une réflexion sur “Ma relation privilégiée avec Mister Paul !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s